MIKS

Mouvman Inter Kiltirel Solider

Définition de MIKS

Définition en 10 points de MIKS

MIKS c’est :

  1. Un rassemblement d’individus qui fabriquent la culture réunionnaise regroupés sous le terme ”artisans de la culture

  2. Un mouvement maron, auto-géré, qui fonctionne avec l’énergie de chacun, dans une démarche transparente

  3. Une nécessité d’organiser plus de solidarité et d’entraide

  4. Un espace d’expression libre, d’inter-connaissance et de réflexion collective

  5. Une parole portée en commun pour contribuer à une co-construction des politiques locales

  6. Un observatoire des situations et des souhaits des artisans de la culture

  7. Un laboratoire d’expérimentation de nouvelles formes d’organisations et d'actions

  8. Une volonté de rééquilibrer l’écosystème culturel, de résister, de développer des circuits courts qui s'appuient sur la richesse et la diversité locale

  9. Un désir de faire s’entremêler les enjeux artistiques, écologiques et sociaux

  10. Une vision d’une culture plurielle par et pour tou.te.s

  11. La culture est la partie visible de nos rêves. De quel onzième point rêves tu ?

Kissa i lé MIKS an 10 pwin

MIKS sé :

  1. In Lantouraz domoun an poundiak ki konstrwi la kiltir la Réunion. I apel a nou bann “Zartizan la Kiltir

  2. In mouvman maron, an lotozestion, ki avans ek lénerzi in é lot dann in voulwar klèr

  3. In bezwin lorganizasion pli solidèr, plis dann lantrèd

  4. In lèspas oussa i giny kozé an liberté, oussa nou aprann konèt a nou, oussa nou réfléshi ansanm

  5. In langaz nout tout ansanm po giny rant dann ron bann politik lokal

  6. In lobservans bann situasion ek voulwar bann zartizan la kiltir

  7. In landrwa i giny essay bann nouvo form lexpresion, lorganizasion, laksion

  8. In lanvi artrouv in lékilib, in sans po nout kiltir, mazine bann sirkwi kour ki énèt par nout rishess ek le gabyé nout péi

  9. In Lanvi may ansanm tout bann pariaz la sosiété ek la kiltir, lékolozi

  10. In vizion la Kiltir, nout zarlor, par nou minm, pou nou tout

  11. La kiltir i fé rèv a nou. Kel lanvi ou yemré razouté ?

Manifeste

Au regard de la situation de crise sanitaire liée au covid19, et de situations depuis longtemps difficiles vécues par un grand nombre d’entre nous en ce qui concerne : la reconnaissance de notre travail, nos métiers, nos créations, leur diffusion, l’accompagnement de nos projets, la relation entre les différents acteurs, la difficulté de communiquer entre nous, nous créons le MIKS Mouvman Intèr Kiltirèl Solidèr

Manifeste de MIKS

MIKS, c’est un mouvement maron (spontané-libre-ouvert), qui appartient à tous et à personne, qui impulse une posture authentique, humble et non-institutionnelle.

UNE AVENTURE HUMAINE

Notre mouvement est une aventure à l’initiative d'artisans de la culture (artistes, techniciens, accompagnateurs de projets artistiques, pédagogues). Ces personnes physiques, acteurs de la vie culturelle de notre île, sont des salariés, indépendants, chômeurs, intermittents, précaires. Toutes ces énergies autonomes réunies, peuvent agir comme un levier, pour créer ou débloquer des endroits inaccessibles seul.

NOS OBJECTIFS

Nous souhaitons changer le fonctionnement du système culturel réunionnais! Ainsi nous tâchons d’ouvrir des débats, argumentés d’idées et de sentiments, de manière libre et bienveillante, afin de :

LA DYNAMIQUE

La dynamique du collectif existe grâce à l’élan, l’engagement de chacun, en respect des énergies en présence. Nous prenons en compte la parole de chacun, dans un rapport de confiance, horizontal, pour réfléchir ensemble et prendre des décisions. Chacun s’investit à la hauteur de ses possibilités. La représentation du collectif se fait par des porte-paroles qui changent régulièrement. Pour communiquer sur les actions et objectifs du collectif, chacun pourra s’exprimer en son nom propre tout en étant nourri des échanges avec les autres. Nous respectons la diversité de chacun tout en cherchant les points de convergence autour desquels nous nous unissons.

UNE DÉMARCHE COLLECTIVE ET TRANSPARENTE

Nous sommes dans la prise de conscience, et même la nécessité d’un écosystème à construire pour :

LE GROUPE EN MOUVEMENT DANS LE MONDE

Il nous semble primordial de:

Par nous et pour nous tou.te.s

Première version du manifeste : mai 2020 Seconde version amendée par les signataires : août 2020

Retours sur le manifeste MIKS

149 participants en Créole et en Français

Quelles disciplines ?

Sous quels statuts/régimes ?

Dans quelles communes ?

Te reconnais tu dans la définition de MIKS ?

Quel point changer ou ajouter à la définition ?

Il nous semble que c'est deja dans le point 8 ?

On a enlevé la notion d'intérêt général, et rajouté culture le terme de culture plurielle. Est ce que ca vous va, et comment le mettre en créole ?

Est ce que ce point se retrouve dans : Un désir de faire s’entremêler les enjeux artistiques, écologiques et sociaux

On a rajouté dans le manifeste une attention particulière pour les jeunes : Favoriser l’inter-connaissance sur les pratiques de nos métiers, et créer un espace de co-construction interdisciplinaire et de solidarité avec une attention particulière pour les jeunes. Et aussi - Orienter, guider les artisans isolés, les jeunes, à travers le partage d'expérience

On a beaucoup discuté pour trouver comment qualifier le verbe "fabriquer" la culture Réunionnaise pour y intégrer cette notion, sans allourdir la phrase, mais on n'a pas encore trouvé

Cette remarque demande précision

vaste débat à discuter collectivement

On est aussi d'accord avec ca, et on en a beaucoup débattu lors de la rédaction avec un grand nombre d'entre nous. C'est maron dans le sens du manifeste : c’est un mouvement maron (spontané-libre-ouvert), qui appartient à tous et à personne, qui impulse une posture authentique, humble et non-institutionnelle.

nou la mèt 10. In vizion la Kiltir-nout zarlor- par nou minm, pou nou tout

Ce point est défendu par les syndicats, notamment le syndicat CGTR Spektak

On l'a rajouté dans le 8. Une volonté de rééquilibrer l’écosystème culturel, de résister, de développer des circuits courts qui s'appuient sur la richesse et la diversité locale

Te reconnais tu dans le manifeste ?

Quels ajouts faire au manifeste ?

Oui, on a bcp réfléchi, on maintient comme ca, ca ne change pas le sens

Oui on est d'accord. Deux initiatives de syndicats d'artisans de la culture ont été créées localement à la suite du mouvement : la CGTR Spektak (syndicat de travailleurs de la culture) à laquelle tu peux déjà adhérer, et le SCC (syndicat de compagnies de création) auquel tu pourras bientot adhérer.
Et MIKS dans tout ca ?
C'est un espace commun aux artisans de la culture, aux compagnies, aux syndicats de travailleurs, aux syndicats de compagnies indépendantes, aux lieux indépendants, aux citoyens, avec qui nous partageons une vision de la culture.

On a écrit qu'on cherche à développer des modèles alternatifs de financement, entre autre en s'émancipant des subventions, pour que chacun s'y retrouve.

Bonne idée, on a rajouté le contexte et les dates du manifeste

Ok, on a ajouté dans les objectifs : - Aller à la rencontre des artisans de la culture, des habitants, et des autres initiatives similaires à MIKS

Notre manifeste englobe un grand nombre de propositions et définit une vision globale. Il décrit l'esprit dans lequel on agit

Quels sujets sont importants, nécessaires à traiter dans MIKS ?

Propositions autres

Comment s'investir dans le collectif ?

Propositions autres

Par quels moyens de communication ?

Propositions autres

Liste des canaux de discussion

Canaux publics

Ces canaux sont ouverts à tous.

🌐 #miksGouvernanceOutilsCollaboratifs On définit la gouvernance : comment travailler et prendre les décisions ensemble

🌐 #miksReferencementDonneesCartographie On travaille à une “base de données” collaborative, ouverte, transparente, qui permet à chaque acteur et partenaire de partager et trouver les informations brutes : annuaire, cartes, finances publiques, évaluations etc.

🌐 #miksLangpozeManifeste On écrit la charte, le manifeste

🌐 #miksObjetifsRevendicationsPropositions On écrit les listes des revendications / propositions de miks

🌐 #miksSolidarite On fait de la veille de terrain sur des personnes nécessitant un soutien particulier

🌐 #miksDispositifsAdministratifs On échange, on fait de l’entraide et des conseils à propos des dispositifs spéciaux pour la crise sanitaire

🌐 #miksDansLeMonde Plusieurs groupes comme MIKS se sont créés ailleurs qu’à La Réunion. On y partage les initiatives des autres et on crée des ponts entre nous

🌐 #miksFormesAlternativesDeDiffusionCreation Formes alternatives pour financer/créer/diffuser/produire (circuit court etc…). Mise en place d'événements indépendants ponctuels pour expérimenter

🌐 #miksDetakLaLang On se réapproprie le lexique en transformant les mots protocolaires par des mots plus simples, plus poétiques, et plus créoles

🌐 #miksCommMedias On parle des médias sociaux, journaux, pour notre communication, nos médias

🌐 #miks Canal d’accueil. On guide les nouveaux arrivants. On parle de miks en général

🌐 #miksConventionCitoyenne On y parle d'Etats généraux, de convention citoyenne, de débats-forums, quel que soit le nom ou la forme d'une envie de poser les bases et les propositions d'un nouveau fonctionnement pour la culture.

🌐 #miksSyndicats Espace d'échange avec / entre les syndicats

Canaux privés

Les canaux privés fonctionnent de la même façon, sauf qu’il faut être invité pour y accéder. Toute personne impliquée dans MIKS peut faire le demande (sur un des canaux publics) d'être ajoutée dans un canal privé

🌐 #miksRelationsAuxDiffuseurs On échange sur les relations avec les lieux de diffusion

🌐 #miksRelationsAuReseau On échange sur les relations avec les autres acteurs du réseau culturel : PRMA, Kolet, FRAC, etc.

🌐 #miksRelationsAuxInstitutions On échange sur les relations avec la DAC, la Région, le Département, les maires, etc.

🌐 #miksOrganisationStructuration On se questionne sur le futur de MIKS, comment il s’insère durablement dans le paysage, si il faut se structurer, ou non

🌐 #miksManifestons On parle d’actions, de manif

MawikPef

Vision générale

Miks dans le milieu culturel

Miks-structuration-3.jpg

Quoi, qui, pourquoi, pour quoi faire, comment, quand