Manifeste

Au regard de la situation de crise sanitaire liée au covid19, et de situations depuis longtemps difficiles vécues par un grand nombre d’entre nous en ce qui concerne : la reconnaissance de notre travail, nos métiers, nos créations, leur diffusion, l’accompagnement de nos projets, la relation entre les différents acteurs, la difficulté de communiquer entre nous, nous créons le MIKS Mouvman Intèr Kiltirèl Solidèr

Manifeste de MIKS

MIKS, c’est un mouvement maron (spontané-libre-ouvert), qui appartient à tous et à personne, qui impulse une posture authentique, humble et non-institutionnelle.

UNE AVENTURE HUMAINE

Notre mouvement est une aventure à l’initiative d'artisans de la culture (artistes, techniciens, accompagnateurs de projets artistiques, pédagogues). Ces personnes physiques, acteurs de la vie culturelle de notre île, sont des salariés, indépendants, chômeurs, intermittents, précaires. Toutes ces énergies autonomes réunies, peuvent agir comme un levier, pour créer ou débloquer des endroits inaccessibles seul.

NOS OBJECTIFS

Nous souhaitons changer le fonctionnement du système culturel réunionnais! Ainsi nous tâchons d’ouvrir des débats, argumentés d’idées et de sentiments, de manière libre et bienveillante, afin de :

  • Fédérer durablement un grand nombre d'artisans de la culture autour de valeurs communes.
  • Créer ensemble une parole forte.
  • Favoriser l’inter-connaissance sur les pratiques de nos métiers, et créer un espace de co-construction interdisciplinaire et de solidarité, avec une attention particulière pour les jeunes.
  • Partager nos savoir-faire, collaborer, s’entraider.
  • Rassembler les énergies et la parole des artisans pour qu’elles fusionnent ou qu’elles soient complémentaires.
  • Permettre la réflexion commune et la réactivité, dans des délais rapides pour la défense de nos droits.
  • Affirmer une volonté des artisans de la culture de participer à la réflexion sur les politiques culturelles.
  • Etablir un état des lieux des situations, doléances et propositions de chacun.
  • Se questionner sur la mort de la vie culturelle, l’avortement des projets (pendant la crise Covid), les difficultés et la précarité de beaucoup d’artisans.
  • Contribuer à faire vivre les artistes locaux de leur art dans un système adapté aux spécificités locales.
  • Œuvrer à une meilleure représentativité des artisans/artistes, et faire valoir leurs propositions/ revendications, pour le développement culturel.

LA DYNAMIQUE

La dynamique du collectif existe grâce à l’élan, l’engagement de chacun, en respect des énergies en présence. Nous prenons en compte la parole de chacun, dans un rapport de confiance, horizontal, pour réfléchir ensemble et prendre des décisions. Chacun s’investit à la hauteur de ses possibilités. La représentation du collectif se fait par des porte-paroles qui changent régulièrement. Pour communiquer sur les actions et objectifs du collectif, chacun pourra s’exprimer en son nom propre tout en étant nourri des échanges avec les autres. Nous respectons la diversité de chacun tout en cherchant les points de convergence autour desquels nous nous unissons.

UNE DÉMARCHE COLLECTIVE ET TRANSPARENTE

Nous sommes dans la prise de conscience, et même la nécessité d’un écosystème à construire pour :

  • Oeuvrer à une transformation de notre système culturel et de notre société.
  • Replacer le geste artistique au coeur des enjeux écologiques et sociaux du monde d’aujourd’hui.
  • Imaginer et créer des initiatives alternatives d’économie, de production, de diffusion de la culture pour favoriser la circulation, l’itinérance, la diffusion des œuvres.
  • Tendre vers la co-construction, avec les partenaires locaux, d’un nouveau modèle de fonctionnement, décloisonné, plus autonome, plus solidaire entre artistes, à différents niveaux: le politique, le pragmatique, l’utopique, la formation.
  • Être force de proposition pour améliorer les outils déjà existants et inventer des outils d'entraide, de solidarité économique, des outils collaboratifs de production, de diffusion.
  • Soumettre une charte des bonnes pratiques pour les lieux de diffusions.
  • Se réapproprier la culture et les lieux de culture.
  • Donner à la culture le sens qu’on veut lui donner.
  • Découvrir de nouvelles façons de vivre et de faire vivre la culture.
  • Orienter, guider les artisans isolés, les jeunes, à travers le partage d'expérience
  • Aller à la rencontre des artisans de la culture, des habitants, et des autres initiatives similaires à MIKS

LE GROUPE EN MOUVEMENT DANS LE MONDE

Il nous semble primordial de:

  • Sortir dignement de cette longue crise, de ce déséquilibre qui concerne la culture, mais aussi, globalement, l’activité humaine.
  • être à la hauteur de ce moment historique, profiter de cette brèche pour exprimer notre volonté de changement.
  • Mettre en application une vrai convergence des luttes, avec la santé, l’éducation, la prison, l’agriculture, l’environnement.
  • Utiliser des outils d’organisation éthiques au service de l'intérêt général (logiciels libres, plateformes de mise en commun, messagerie instantanée ouverte et collaborative, etc).
  • Valoriser la solidarité entre les genres, les générations, les cultures, entre chaque citoyen.
  • Prendre en compte les droits, les intérêts, les difficultés et les idées de chaque artisan de la culture, en étant à l’écoute des autres citoyens de notre île et du monde.

Par nous et pour nous tou.te.s

Première version du manifeste : mai 2020 Seconde version amendée par les signataires : août 2020


Revision #12
Created Sun, Jul 5, 2020 4:42 AM by glungtung
Updated Sat, Aug 29, 2020 6:52 AM by glungtung