Retours sur le manifeste MIKS

149 participants en Créole et en Français

Quelles disciplines ?

Sous quels statuts/régimes ?

Dans quelles communes ?

Te reconnais tu dans la définition de MIKS ?

Quel point changer ou ajouter à la définition ?

  • Un mouvement acteur de la promotion de la vie culturelle de la Reunion

Il nous semble que c'est deja dans le point 8 ?

  • Je n'aime pas trop la notion d'intérêt général car c'est très galvaudé et cela a perdu son sens. Il faudrait trouver un autre terme moins administratif. Je verrai quelque chose comme "qui nous sert tous en respectant le style de chacun". Le collectif, c'est important, le respect de chacun aussi. C'est comme ça qu'on préserve la diversité, qu'on adapte, qu'on évite de faire rentrer les gens dans des cases.

On a enlevé la notion d'intérêt général, et rajouté culture le terme de culture plurielle. Est ce que ca vous va, et comment le mettre en créole ?

  • Un chemin qui tend à rassembler les peuples et les sociétés

Est ce que ce point se retrouve dans : Un désir de faire s’entremêler les enjeux artistiques, écologiques et sociaux

  • Accompagner les Artisan isolé non affilé à une ou des structures pour l'émergence de projet
  • Solidarité et accès pour les primos accedants et passionnés a travers stages etc....
  • 11- Accompagnement ou Intégration de la jeunesse. Il y a très peu de jeune dans ce mouvement et je trouve ça dommage de ne pas les includes dedans en leurs proposant des ateliers sur comment gérer son intermittence / Les accompagner dans leurs démarche administrative / Les aider à se développer que ce soit à la réunion ou à l’extérieure.

On a rajouté dans le manifeste une attention particulière pour les jeunes : Favoriser l’inter-connaissance sur les pratiques de nos métiers, et créer un espace de co-construction interdisciplinaire et de solidarité avec une attention particulière pour les jeunes. Et aussi - Orienter, guider les artisans isolés, les jeunes, à travers le partage d'expérience

  • Point 1 , je dirais "Un rassemblement d'individus qui fabriquent , valorisent, préservent et font évoluer la culture Réunionnaise...."

On a beaucoup discuté pour trouver comment qualifier le verbe "fabriquer" la culture Réunionnaise pour y intégrer cette notion, sans allourdir la phrase, mais on n'a pas encore trouvé

  • Une proximité culturelle partagée et solidaire

Cette remarque demande précision

  • J'aimerais que l'on cesse d'écrire les mots créoles à la russe avec de k y z... car la plupart des mots employés sont une déformation de mots français.: Pou écrire" bésoin" la pas besoin de mett' "bézoin"; pour "in mouv'ment en créole",la pas besoin d’écrire" in mouvmant an kréol." OU SA NOU SAVA???"

vaste débat à discuter collectivement

  • Dès lors qu'on utilise tous les canaux et supports modernes, que l'on est visibles, que l'on communique sur ce qu'on fait, je ne saisis pas l'emploi du terme "maron"...

On est aussi d'accord avec ca, et on en a beaucoup débattu lors de la rédaction avec un grand nombre d'entre nous. C'est maron dans le sens du manifeste : c’est un mouvement maron (spontané-libre-ouvert), qui appartient à tous et à personne, qui impulse une posture authentique, humble et non-institutionnelle.

  • trouv in manier tout réyoné lé fier son kiltir

nou la mèt 10. In vizion la Kiltir-nout zarlor- par nou minm, pou nou tout

  • Une réelle prise en compte de la difficulté à réaliser des heures pour l’intermittence, le manque déclaration... si nout ti kaniki territoire

Ce point est défendu par les syndicats, notamment le syndicat CGTR Spektak

  • résistance

On l'a rajouté dans le 8. Une volonté de rééquilibrer l’écosystème culturel, de résister, de développer des circuits courts qui s'appuient sur la richesse et la diversité locale

  • Rien c parfait !
  • C'est très bien formulé, bravo!

Te reconnais tu dans le manifeste ?

Quels ajouts faire au manifeste ?

  • Parfait mais ça mériterais d'inverser le premier paragraphe avec le second, jusqu'à cette phrase Nous sommes les premiers acteurs culturels. sûrement y avez vous déjà réfléchi :)

Oui, on a bcp réfléchi, on maintient comme ca, ca ne change pas le sens

  • Je pense qu'il faut aussi développer un soutien concret, type syndicat pour aider et soutenir les personnes qui en ont besoin.

Oui on est d'accord. Deux initiatives de syndicats d'artisans de la culture ont été créées localement à la suite du mouvement : la CGTR Spektak (syndicat de travailleurs de la culture) à laquelle tu peux déjà adhérer, et le SCC (syndicat de compagnies de création) auquel tu pourras bientot adhérer.
Et MIKS dans tout ca ?
C'est un espace commun aux artisans de la culture, aux compagnies, aux syndicats de travailleurs, aux syndicats de compagnies indépendantes, aux lieux indépendants, aux citoyens, avec qui nous partageons une vision de la culture.

  • comment arriver à une autonomie du monde culturel, émancipée des subventions ?

On a écrit qu'on cherche à développer des modèles alternatifs de financement, entre autre en s'émancipant des subventions, pour que chacun s'y retrouve.

  • Dater le manifeste, si possible expliquer le contexte dans lequel il a vu le jour plus précisément (pour s'en souvenir 🙂)

Bonne idée, on a rajouté le contexte et les dates du manifeste

  • Aller à la rencontre d'association et autres personnes ayant déjà fait ce type de démarche.

  • Aller voir des populations, s'enrichir de leur façon de vivre, d'appréhender le monde et partage notre art ou nos arts.

Ok, on a ajouté dans les objectifs : - Aller à la rencontre des artisans de la culture, des habitants, et des autres initiatives similaires à MIKS

  • Au lieu d'un ajout ce serait plutôt un allègement. Je suis d'accord avec tout ce qui est dit dans le manifeste, c'est plein de bon sens, mais j'ai peur que mener toutes ces batailles en même temps soit compliqué et vite épuisant pour ceux qui les mènes. Peut être un recentrage sur des projets essentiels, comme la rédaction d'une charte.

Notre manifeste englobe un grand nombre de propositions et définit une vision globale. Il décrit l'esprit dans lequel on agit

Quels sujets sont importants, nécessaires à traiter dans MIKS ?

Propositions autres

  • Il me semble important de retrouver notre fierté d'être Français.
  • La culture dans les cités-béton
  • L’impact des artistes auprès des populations (études de réception des publics)
  • Mettre un collectif en place afin de pouvoir avoir un réseau de salles en métropole au minimum
  • Tout, car les autres points mentionnés sont des objectifs et propositions
  • culture et démocratie
  • le partage

Comment s'investir dans le collectif ?

Propositions autres

  • A suivre
  • Collaborer artistiquement pour amener de l'ouverture culturelle. (vidéo :youtube)
  • M'investir et apporter mes compétences à MIKS lorsque j'observerai que celles ci seront nécessaires et utiles.
  • Mon lantrepriz
  • Même si je suis loin je veux apporter mon soutient indéfectible à toutes et tous
  • Pas pour le moment
  • Possibilité de mettre un espace à disposition pour des rencontres
  • Veille réglementaire et législative, diffusion d'infos de veille
  • En ce moment ma priorité va à ma famille. Mais je souhaite par ma participation être solidaire du mouvement, et montrer par une personne signataire en plus la représentativité de MIKS. Je vous fais confiance dans vos actions parce que jusqu'à présent rien ne m'a heurtée dans vos communications et c'est assez rare pour me donner envie de faire partie de MIKS, même si ce n'est que nominalement.
  • mon lasosiasion i pran tout mon tan déza mé mon soutien lé antié
  • À définir après avoir fait mieux connaissance avec le projet

Par quels moyens de communication ?

Propositions autres

  • Je suis désolée pour les mails où j'ai coché non, mais je reçois déjà beaucoup de mails par jour

  • Par cercle proche


Revision #36
Created Sun, Aug 16, 2020 7:09 AM by glungtung
Updated Fri, Aug 28, 2020 5:01 PM by glungtung